GARGOYLE CLUB

octobre 23, 2010 § Poster un commentaire

Une autre page qui a subi le changement est planche 9 du tome 1 car je n’ai pas exactemment compris la « geographie » de GARGOYLE CLUB comme ALCANTE l’a imagine. Au lieu de petites chambres, comme je les avais dessinees, il a fallu montrer une grande salle decoree,  celle que vous avez vu precedemment dans  LE COIFFEUR.

Apres que j’ai fait cette grande piece (pour s’assurer que nous sommes d’accord a propos de « look » de GARGOYLE CLUB), je me suis retourne vers planche 9 pour la refaire au meme style.

LE COIFFEUR

octobre 22, 2010 § 4 Commentaires

Pour continuer avec des details de fabrication de JASON BRICE, j’ai trouve la case ou DAVID TEW a apparu pour la premiere fois, dans GARGOYLE CLUB. En effet, il a apparu au debut de planche 10, mais c’etait la premiere case que j’ai fait sur cette page. Je l’ai dessine avec cheveaux courtes, comme ce n’etait pas specifiquement decrit dans le script.

Comme il l’a imagine differentement pendant l’ecriture de scenario, ALCANTE m’a demande si je peux le faire avec cheveaux plus long. En accord que on avait besoin de le faire marquant, je l’ai ammene a salon de coiffure.

BUC

octobre 17, 2010 § Poster un commentaire

Pendant premier WE d’octobre, j’etais de nouveau a Buc, a 17eme edition de festival de BD. C’etait vraiment tres chouette de voir de nouveau JEAN-LUC MIRMAND, l’esprit infatiguable derriere ce festival joli et du longevite respectable. Aussi de rencontrer ANISSA, MARIE-CECILE, CORINNE, FREDERIC, CHARLY et PASCAL, l’equipe qui veillait sur sejour agreable de chaque participant.

Chateau de Buc

Cette fois, j’ai profite de fait que deux de mes collegues et compatriotes ont ete invite aussi. Avec DRAZEN KOVACEVIC et ZIVORAD RADIVOJEVIC, amusement etait assuree.

ZIVORAD et DRAZEN, pas encore epuises par nombreux dedicaces

En comparaison avec 2008, quand j’etais la pour la premiere fois et quand festival se deroulait dans le centre culturel, le changements etaient notables. Le choix de chateau de Buc pour la base des activites a donne a l’auteurs l’opportunite de faire les dedicaces dans pieces pleines de lumiere, avec planches originelles encadres sur les murs, dans un cadre riche, decore et inspirant. Apres tout, c’est le chateau qui figurait dans BLAKE et MORTIMER. Que peut le recommander mieux pour un festival de BD?

BLAKE et MORTIMER de retour a chateau? Nah.

Le festival m’a donne l’opportunite de voir de nouveau mes amis MARC BOURGNE (qui enfin continue FRANK LINCOLN) et LIONEL MARTY (qui m’a montre le tout neuf et tout splendid integral N/B de sa serie  LA REVE DE JERUSALEM).

LIONEL MARTY et SYLVAIN CORDURIE. Non, je ne dors pas, c'est le point de vue de camera.

Mes compatriotes m’ont raconte de SYLVAIN CORDURIE, le scenariste ils travaillent avec, et conversation avec lui a justement confirme sa attitude amicale et ouverte qu’ils m’ont deja decrit.

Ca va commencer dans minute ou deux

J’ai rencontre aussi tres sympa LAURENT PATURAUD, accompagne par sa femme (en meme temps son scenariste), qui travaillent tout a cote de moi pendant les seances de dedicaces. Et YOUSSEF DAOUDI, tres amusant, tres informe et un vrai polyglote.

Reperage

 

Avec beaucoup de dedicaces a faire et un significant nombre des auteurs presents, c’est pas facile de rencontrer chacun et parler avec tout le monde. J’ai apprecie la conversation avec JEAN-POL , qui m’a renseigne sur ses experiences en dessinant SAMMY, et surtout avec MARIANNE DUVIVIER, qui je connaisais seulement a travers les compliments de son ami et collaborateur FRANK GIROUD.

SYLVAIN et DRAZEN, les collaborateurs

Qui n’a pas appercu ANDREI ARINOUCHKINE? Quelle apparence, quel talent. Si vous avez aime ces planches dans l’album, il faut definitivement voir les originaux. L’imprimature ne peut pas vraiment rendre la justice a ses aquarelles doux et subtils.

Cosa Nostra

Mais le plus de temps nous avons passe avec le clan d’italiens, l’equipe de dessinateurs tous mieux l’un d’autre: NICOLA GENZIANELLA, ALESSANDRO BOCCI, SAVERIO TENUTA, PAOLO GRELLA et GIANCARLO CARACUZZO. C’etait vraiment inspirant (et enseignant) de les voir dessiner ou entendre parler des details profesionnels. Meme les ecouter chanter les canzonas italiennes:-) Comme les « fumetti bonelli » sont tres populaires en Serbie, et comme je connaisais les ouvres de quelqu’uns d’eux a travers ses livres italiennes, c’etait impressionant de les rencontrer en personne et voir ce que ils font maintenant en France. Tout ca ne serait pas possible sans efforts et gentillesse des organisateurs. Grand merci, tout le monde!

Boulevard des bulles, dedication

Le lendemain nous avons passe a Paris, pour rencontrer ami PHILIPPE ZYTKA, acheter des materiaux artistiques et passer quelques moments agreables a la librairie BOULEVARD DES BOULLES. Et autor Notre Dame, rue Rivoli et la gare de Lyon.

Watchmen

Demain matin, il fallait retrouver nos familles.

Rue d'Austerlitz, l'aube

ORPHELINS

octobre 16, 2010 § Poster un commentaire

Quand on a decide qu’il faut reorganiser le premier cycle de JASON BRICE en trois tomes, ALCANTE a du faire plusieurs decisions severes. Apres quelques jours (que je suis sur etaient exigeants), il a habilement reussi de restructuer sa histoire sans cicatrices visibles. Bravo!

Pour orchestrer tout ca, il fallait supprimer quelques planches. Le besoin de faire du place pour les elements indispensables a dicte l’elimination d’une sequence au debut de deuxieme album.

Dans nouveau situation, c’etait vraiment trop de « perdre » deux planches et demi pour montrer rencontre emotionelle de JASON BRICE avec jolie infirmierie CAMILLE.

Il a fallu etre pratique. Tout ca on a condense sur nouvelle planche 4. C’est la vie.

LES ETAPES

octobre 14, 2010 § 4 Commentaires

Au debut de deuxieme album de SERPENT j’ai eu suffisement d’energie pour scanner les crayons de chaque planche avant de l’encrer. Ca me donne l’opportunite de vous montrer la genese d’une planche a travers les etapes.

Je ne me souviens pas maintenant, mais il semble que j’ai adopte l’idee de « conserver » les crayones un peu apres car une partie est deja encre:-) Evidemment j’ai decide de « purifier » quelques parts de composition en case 1.

Aussi j’ai decide de changer case 4, pour ajouter une case supplementaire et accentuer L’INGENIEUR avant qu’il ne recoit pas le coup sur le crane.

MUNCHHAUSEN

octobre 9, 2010 § Poster un commentaire

Pour continuer avec des trouvailles du fond de tiroir, voici une illustration fait pour magazine VELIKO DVORISTE, utilisant la meme technique comme la couverture de KALOKAGARTI dans la message precedente.

Mais ce fois en gris lavees, comme VELIKO DVORISTE avait la moitie de pages en noir et blanc. Ayant plusieurs illustrateurs, la redaction essayait de deleguer peu du couleurs et peu du gris a chacun par numero. Moi, j’ai n’aimais pas les gris moins:-)

LA VALISE RENVERSE

octobre 8, 2010 § 2 Commentaires

Comme je suis maintenant entre deux projets, il me reste un peu du temps a contempler ma « cariere » en BD.

De cette analyse informelle est ne le desir de ranger et presenter les histoires deja faits, les projets en developement et ceux du sombres fonds de tiroirs aussi.

Tel rangement peut commencer n’importe ou et surement ne vas pas suivre l’ordre chronologique. Considerez-le plutot comme la valise des babioles differentes renverse sur table devant vous. Si quelque truc vous inspire de fouiller la tas, ne hesitez pas de plonger dedans.

Pour commencer, je tire au lumiere de jour « nouveau » version de couverture de mon premier album.

Je l’ai dessine quand un magazin local, POLITIKIN ZABAVNIK, a re-edite tome 1 de ma serie KALOKAGARTI avant de publier en premiere deuxieme tome. C’est aussi une rare opportunite de voir mes couleurs aquarelles; il y a des annees que je ne les ai pas fait.

Et comme je suis grand amateur de noir et blanc, le dessin au dessous des couleurs aussi:

Et j’ai reussi de trouver meme l’esquise pour celle-ci:

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de octobre, 2010 à pictogramax.